Voyagez dans le temps avec Google Maps


Voulez-vous passer par une déchirure du continuum spatio-temporel ?

Google Maps vous fait voyager dans le temps. Ces deux images ont été capturées le même jour, le 25 mai 2019, sur Google Maps. Elles montrent le même endroit, vu sous deux angles différents mais surtout à deux époques différentes. On a la Place Albert 1er à Charleroi, telle qu'elle était en 2009 et la même place, rebaptisée Place Verte, telle qu'elle était en 2017 et telle qu'elle est toujours aujourd'hui. Google lui-même donne ces dates, en haut à gauche et en bas à droite des street views.

Faites vous-même l'expérience. Pour obtenir la vision de 2009, partez de la Rue de Marchienne et avancez vers la place. Vous vous retrouvez dans ce qui est aujourd'hui la Petite Rue, coincée entre Rive Gauche et la Tour Baudoux, mais vous ne voyez pas Rive Gauche. Ce que vous voyez est la Place Albert 1er en 2009. Cliquez dans le coin éloigné à droite de la place, vous arrivez Rue Charles Dupret et déjà, Rive Gauche se reflète dans une vitrine. Retournez-vous, vous voyez la Place Verte en 2017.

Mais ce n'est pas fini, avancez vers Rive Gauche, le long des bâtiments qui sont à gauche. Vous vous trouvez face à un mur de briques brunes. Traversez ce mur ! Vous vous retrouvez en 2009.



7 commentaires

Niveau d'utilisateur 7
Hello,

Peut-être une petite subtilité à préciser :

Il y a deux "voyage dans le temps différent sur google map.

La première qui semble expliquée ici est due aux dates de prise de vue, si un changement est trop important, l'ancienne vue peut avoir été remplacée donc suivant que l'on est à gauche ou à droite, il peut effectivement y avoir de grosses différences.
(c'est le cas dans ma rue, ou en me déplaçant d'un mètre, je recule de deux ans)

L'autre "voyage dans le temps" est plus intéressant, certaines anciennes vues sont archivée dans google map (c'est le cas lorsqu'il y a l'icone "time" (l'horloge), là on peut comparer la vue sur parfois plusieurs dates différentes.

Merci Marcs, j'ignorais ce point.

En même temps, ça fait perdre de son charme science-fictionnesque au phénomène que je décris.

Ainsi on peut depuis le même point de vue voir comment ça a évolué en moins 3 ans.


Niveau d'utilisateur 7
Badge +10
Excellent ! J'adore ce genre de petites "erreurs" pleines de charme ! 😍
Niveau d'utilisateur 7
Excellent ! J'adore ce genre de petites "erreurs" pleines de charme ! 😍

Et parfois bien utile, je me rappelle avoir lu l'histoire d'une personne qui avait un souci avec son assurance suite à une effraction, l'assurance refusant l'intervention totale suite à la vétusté de ses châssis, or ceux-ci avaient été remplacés avant le vol.

C'est via google street view qu'il a pu prouver le fait.

Ha, j'ai retrouvé l'article en question 😉
Excellent ! J'adore ce genre de petites "erreurs" pleines de charme ! 😍
Je vois une explication : les rues qui avoisinent Rive Gauche sont désormais interdites aux voitures. Google ne peut donc plus y envoyer les siennes pour prendre des photos. Il ne lui reste qu'à utiliser celles qui sont archivées.
Niveau d'utilisateur 7

Google ne peut donc plus y envoyer les siennes pour prendre des photos. Il ne lui reste qu'à utiliser celles qui sont archivées.


Bonjour,

En fait, ils ont contourné le problème de l'accès routier par les "street view trekker", il s'agit d'une camera sac à dos.



Une petite recherche google (forcément) avec les termes "street view trekker" donne pas mal d'exemple de zones déjà couvertes.
Certaines prises de vue me semblent pouvoir être assimilées à un fameux exploit.
Google montre des choses qui manifestement ne sont pas vues d'une voiture, y compris du côté de Rive Gauche à Charleroi. Quand on affiche le plan des rues et que l'on s'empare du petit bonhomme orange de la street view, non seulement des rues sont surlignées en couleurs mais aussi des points colorés isolés font leur apparition. Si on dépose le bonhomme sur un de ces points isolés, on peut y voir des choses intéressantes, par contre on ne peut pas s'en écarter.

Par exemple, on peut trouver une vue à 360° sur les travaux, en avril 2015. En un autre point isolé, on a une vue à 360° l'intérieur du centre commercial, en décembre 2017. J'extrais ci-dessous des images fixes de ces visions panoramiques.


Commenter