Que penser vraiment du "bio" ?


Niveau d'utilisateur 7
Badge +7
  • Citoyen d'honneur
  • 786 commentaires
En principe, on achète "bio" pour mieux se nourrir et pour se prémunir de certains problèmes de santé...et même si le bio coûte nettement plus cher que le non bio, on fait l'effort d'ouvrir un peu plus son porte monnaie.

Rappel de l'AFSCA le 24 mai : marque Meli-Jo, distribuée chez Delhaize et Cora : germes de luzerne roquette BIO. Problématique : présente de listeria monocytogènes.

Si dans les produits renseignés comme bio on rencontre les mêmes saloperies que dans les produits dits normaux.....alors que penser ?

Sachant que pour les grandes surface la notion "bio" est surtout une aubaine pour augmenter leur chiffre d'affaires, donc leurs bénéfices, donc faire plaisir à leurs actionnaires (hé hé !) et comme je n'ai nulle envie de les enrichir plus qu'ils ne le sont déjà... je continuerai à privilégier les petits producteurs locaux, en circuit court.
Bien sûr beaucoup ne cultivent pas bio mais au moins ils ne trichent pas ! En plus j'ai le sourire du patron ou de la patronne en cadeau et surtout je n'ai pas la sale impression de me faire arnaquer .
Et vous, vous en pensez quoi du bio ?

6 commentaires

Niveau d'utilisateur 6
Badge +6
J’achète aussi BIO mais pas en grande surface, je n'ai pas confiance. Je vais chez le petit producteur, et mes poissons, je les achètes chez mon poissonnier qui va à la criée directement.
Niveau d'utilisateur 7
Badge +12
Bonjour,

Pour moi le "vrai" bio n'existe pas, car à moins de mettre un champ sous dôme et à une certaine distance des source de contamination (les autres champs ou on épand du chimique, les animaux qui transportent des particules depuis les terrains voisins, etc.) il y aura toujours un transfert de pesticides (minime peut-être mais réel).

J'ai des fraises "nature" dans mon jardin, je n'y met pas d'engrais ou autres produit, mais les chats et les oiseaux s'en chargent à ma place :8, sans compter les polluants de toutes natures comme les gaz d'échappement, les chauffages domestiques (ils sont peut-être éteint quand mes fraises poussent, mais tout l'hiver le terrain s'en prend probablement plein la ....).
Niveau d'utilisateur 6
Badge +8

Rappel de l'AFSCA le 24 mai : marque Meli-Jo, distribuée chez Delhaize et Cora : germes de luzerne roquette BIO. Problématique : présente de listeria monocytogènes.

Si dans les produits renseignés comme bio on rencontre les mêmes saloperies que dans les produits dits normaux.....alors que penser ?


Justement, ce ne sont pas "les mêmes saloperies" :
Les produits BIO n'utilisent pas de pesticides, bactéricides chimiques et autres produits qui auraient pu éviter la présence de ces bactéries... mais théoriquement, les producteurs utilisent d'autres méthodes pour éviter ces dangers.

Personnellement, j'achète des produits BIO, mais plutôt via des producteurs locaux, magasins à la ferme, etc...
Et je vais à priori soutenir une nouvelle initative en hesbaye, qui se lance ces jours-ci : Hesbicoop
Niveau d'utilisateur 7
Badge +8
Et puis le bio c'est quoi, comme Marcs le dis si bien, cela n'existe pas à 100%...
Par contre, azertyminuss lui a fait son choix depuis longtemps :$

https://www.rtbf.be/tendance/bien-etre/detail_pour-perdre-du-poids-mangez-de-la-pizza?id=9424185
Niveau d'utilisateur 6
Badge +7

Les produits BIO n'utilisent pas de pesticides, bactéricides chimiques et autres produits qui auraient pu éviter la présence de ces bactéries... mais théoriquement, les producteurs utilisent d'autres méthodes pour éviter ces dangers.


Les produits bio n'utilisent pas de pesticides ? C'est la version TRES optimiste des choses ;-)

Extrait d'un rapport de Test-Achats de février 2016 :
"Bio : moins de la moitié est effectivement exempte de pesticides
Six pommes et cinq poires ont été testées positivement pour la présence de plus de quatre pesticides différents. Une variété de pomme contenait même sept résidus de pesticides différents, un véritable cocktail chimique. Au total, nous avons trouvé pas moins de 27 résidus différents.
Même si, en agriculture biologique, seul un nombre limité de substances chimiques est autorisé, quatre fruits bio sur les sept portaient encore des traces de résidus. Il ne s'agit pas forcément de fraude, mais cela n'en demeure pas moins inquiétant pour qui paie un supplément pour une approche respectueuse de l'environnement. "

Je retiens que certains produits chimiques sont autorisés, même pour le bio. Et qu'il peut y avoir des résidus lors de la consommation.
Trop de concessions dans le bio va tuer le bio....
Quand les gens s'apercevront que le bio n'est pas aussi sain qu'ils le pensent, ça risque de tuer la filière.

Personnellement, je ne fais pas attention à ce label. J'achète le plus possible en circuit court. Je vais chercher des fraises, des asperges, des fromages dans une ferme à proximité. Evidemment, ça ne conserve pas longtemps. Il faut consommer rapidement. Mais pour moi, c'est une garantie de produit naturel ;-)

F.
Niveau d'utilisateur 6
Badge +7
Tout à fait d'accord avec vous tous, il n'est pas facile de trouver du 100% bio voire quasi impossible. Je préfère cependant privilégier les petits producteurs plutôt qu'acheter des produits dit "BIO" en grande surface... Je pense qu'ils en profitent un peu pour surfer sur la tendance et que le but premier n'est pas de fournir des produits BIO mais bien de nous faire payer plus ! 😞

Commenter