Souci de facturation reglé avec test-achat


  • Promeneur
  • 2 commentaires
Après plusieurs mois de rappels, mise en demeure et finalement payé sous la pression, TEST-ACHAT a réussi à convaincre VOO de me créditer 3 mois facturé indûment et rembourser la somme de 225EUR.
Pour rappel et pour faire bref :

a) mis septembre 2018, j’ai contacté le service commercial pour résilier mes abonnements car je n’avais plus besoin de leurs services;
Un agent du service rétention m’avait proposé une gratuité de 3 mois au lieu de résilier et de retourner le matériel car la maison dans laquelle je vivais devait être louée et un transfert d’abonnement aurait eu lieu;

b) En octobre – j’avais constaté que j’avais été débité de €74,85. J’avais pris contact avec VOO et expliqué la situation, on m’a dit que les 3 mois de gratuité n’avait pas été modifié dans mon contrat et que le nécessaire serait fait. Entre-temps, j’avais bloqué la domiciliation.

c) En novembre – j’avais constaté que VOO avait essayé de prélever €74,85;

d) En décembre - j’avais constaté que VOO avait essayé de prélever €74,85;

e) Le 26 décembre, je me suis présenté à votre point de vente VOO pour rapporter mon matériel et de m’assurer l’annulation du contrat. L’agent commercial avait refusé et m’avait dit que la résiliation devait être faite en ligne ;

f) En Février, après une lettre de mise en demeure , j’ai contacté TEST-ACHAT pour voir s’ils pouvaient m’aider ;

g) En Mai, après une lettre de Huissier, j’ai finalement craqué et payé la somme de 225EUR

h) En Juin, TEST-ACHAT m’a informé que mes factures allaient être créditées et un remboursement effectué.

Morale de cette histoire : Les paroles volent …les écrits restent.

Même si je suis content du dénouement de cette histoire, je trouve que VOO aurait dû créditer les factures bien avant l’intervention de TEST-ACHAT car ils pouvaient constater que leurs services n’étaient pas utilisés.

1 commentaire

Niveau d'utilisateur 7
Badge +9
Bonjour @Ghe,

Nous tenons à vous présenter nos excuses au nom de la société VOO pour ce malentendu qui vous a causé ces désagréments. A force d'analyse, nous avons pu comprendre ce qu'il s'est passé et nous rendre compte qu'il y avait, en effet, une erreur. L’agent à l’origine de l’erreur de discours ne fait plus partie de notre service clientèle à présent mais cette malheureuse expérience nous permet cependant de nous améliorer afin que ce type de situation ne se reproduise pas.

Si à l’avenir, vous décidiez de faire appel à VOO à nouveau, nous mettrions tout en œuvre afin de rétablir votre confiance en nous. :)

Commenter