Bridage VPN


Bonjour, je travaille régulièrement de la maison et me connecte via le VPN de l'entreprise.


Sous VPN, la vitesse d'upload est pratiquement similaire (4mbps) à celle en connection sans VPN, par contre en download celle ci stagne aux alentours de 14, alors que le test fait sans VPN affiche régulièrement des vitesses supérieures à 70mbps.

Voo, pour des raisons de sécurité bride-t-il le modem lorsqu'il detecte un traffic sous VPN?

8 commentaires

Niveau d'utilisateur 2
Badge +3
En fait le serveur VPN se situe où? au sien de l'entreprise ou chez un datacenter?

Si le serveur VPN se situe dans l'entreprise et c'est possible limitation de la bande passante d'upload en raison technologie sauf s'il est sur la fibre optique..

Voo ne bride pas la vitesse pour VPN, P2P etc...
Niveau d'utilisateur 7
Badge +12
Dans le cas d’un VPN d’ entreprise, des règles QOS sont certainement appliquées et chaque utilisateur se voit attribuer une certaine bande passante par le serveur vu que dans ce cas c’est surtout de l’upload pour le serveur.
Admettons que le serveur peut délivrer 100 mégas en upload et que 5 clients sont connectés, ils disposeront chacun de 20 Mbps maxi ....
Niveau d'utilisateur 2
Badge +3
Bonjour,

Je pense que c'est plutôt l'entreprise qui bride la vitesse d'upload.

Bien à vous,
Donc, si je vous comprend bien, pour des questions de gestion de traffic de bande passante ou de sécurité, l'entreprise (basée en Allemagne) briderait sa vitesse d'upload (qui est ma vitesse de download) vers mon adresse IP belge.

Lorsque je travaille de la maison, je ne travaille pas au siège. L'augmentation du traffic est donc nulle. Sauf si on considère qu'il y a une bande passante maximum pour le traffic VPN.

Pour des raisons de sécurité? J'ai déjà posé évidemment plusieurs fois la question au service Helpdesk qui me répond invariablement que le problème doit se situer au niveau du fournisseur accès internet, que perdre 15 à 30% de bande passante est normal à cause du cryptage VPN mais pas plus.

En tout cas disposer de 15% de la vitesse de connection lorsqu'on doit faire des accès à un serveur et qu'on utilise des programmes gourmands comme SAP est assez frustrant.

On en revient toujours au même problème lorsqu'il y a deux intervenants dans une prestation de service couplée, c'est pas moi, c'est l'autre. ..

Merci en tout cas pour votre réponse. Bonne journée.
Niveau d'utilisateur 7
Badge +12
bonjour
jamais entendu parler de bridage VOO en tous cas....
Le VPN se trouve dans l'entreprise, même si il y a des volontés de recentrer vers un centre de données dans le futur éventuellement.

J'ai quand même deux remarques.

L'écart de performance est toujours conséquent entre "sous et non sous VPN".
L'écart n'est pas aussi marqué partout.

Je m'explique.

j'ai travaillé l'année dernière très régulièrement d'une autre adresse que mon domicile avec un autre FAI Belge (pour ne pas le citer) et alors que les vitesses théoriques étaient moins importantes et le modem partagé, les vitesses sous VPN l'étaient beaucoup plus (de l'ordre de 20 à 25). Il y aurait donc quand même soit un problème chez le FAI ou une (plus) mauvaise adéquation entre les technologies de part et d'autre.

Je précise de plus que je travaille pour une organisation qui gère 800 personnes dont une bonne moitié est en déplacement continu dans le monde entier. Je doute donc que le traffic VPN soit volontairement limité. Ou alors il y a une incompétence incroyable du service IT. Mystère. Cordialement.
Niveau d'utilisateur 7
Badge +12
Vous ne donnez aucune information sur les capacités ou la connectivité de ce ou ces serveurs et du nombre de clients potentiels qui pourraient être connectés simultanément....
Il est plus compliqué de brider un trafic VPN pour un FAI car crypté malgré qu’ ils peuvent certes brider du http , FTP ou P2P bien plus facilement.
Effectivement, je ne peux vous donner ces informations car je ne les connais pas. Je ne suis ni un ingénieur en technologie de l'information, ni en science des fusées ou des avions et je ne fais pas partie du helpdesk. Il m'étonnerait fortement qu'un service TI me communique celles-ci, mettant en jeu leur compétence. Je fais donc des suppositions, ce qui je vous l'accorde n'est pas l'idéal.

Mais de nouveau, en considérant que le télétravail est largement favorisé chez nous et que, de plus, une large part d'ingénieurs (eux ont une fonction technique, mais pour la plupart pas en technologie de l'information) est en déplacement, la connectivité simultanée de plusieurs dizaines d'utilisateur est forcément de mise.

Je vous remercie pour l'information communiquée concernant le bridage VPN pour un FAI.

En regroupant les différentes réponses, il semblerait donc que le problème viendrait plus du server VPN que du FAI

Cordialement.

Commenter